La route du Nord - The Creative Van
Prendre la route ne s’improvise pas. On pourrait croire qu’il n’y a qu’à mettre la valise dans le coffre, penser à la bouteille d’eau à côté du siège conducteur, resserrer les sangles sur le toit, claquer la porte, fermer la maison, et rouler après avoir vérifié que le portail s’était bien fermé.
creative, van, vanlife, creativevan, trip, travel, portfolio, freelance, life, design, blog, graphic, motion, 3D, fourgon, aménagé, voyage, travel, #vanlife, création, studio, graphiste, thecreativevan, clara, flo, florian, identité, visuelle, logotype, agence, communication, studio
22419
post-template-default,single,single-post,postid-22419,single-format-standard,qode-social-login-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.4,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.4,vc_responsive

La route du Nord

Nos articles sont écrits en français et en anglais. La version anglaise est en bas de page.

Our posts are both written in French and English. English version is below this article.

Rejoindre la Norvège, c’est déjà un périple en soi. Et si tous les chemins mènent à Rome, il s’avère également que beaucoup de chemins mènent aux terres vikings – traverser le Danemark par l’Est et rejoindre la Suède, ou emprunter les ferrys et passer par la mer depuis le Nord du Danemark. Choisir ? Mais pourquoi faire ? Une route à l’aller, une au retour. Faisons le point sur nos étapes de voyages à traverser le Danemark et la Suède.

Aller par-delà le Danemark

Le Danemark, ce petit pays découpé en de nombreuses îles reliées entre elles par des ponts, nous l’aurons traversé rapidement. Mais cela ne nous a pas empêché de profiter de très bons spots de nuits au bord des plages et d’autres belles découvertes sur la route.

Spot sur une plage à Nyborg avant le pont de la Grand Belt

Après le passage de la frontière entre l’Allemagne et le Danemark, nous aurons passé une fin d’après-midi au bord d’une eau turquoise avant de passer le pont de la Grand Belt. Un spot agréable, 100% nature avec vue sur le pont et un champ d’éoliennes en pleine mer. Nous sommes bien arrivés au Danemark.

Le Lousiana Museum of Modern Art

A 30 minutes au nord de Copenhague, le Louisiana Museum of Modern Art est un musée dont l’architecture est en parfaite adéquation avec le décor et la journée ensoleillé sous laquelle nous l’avons visité. Un bâtiment épuré, de plein pied, ouvert sur l’extérieur avec ses nombreuses baies vitrées, et un parc surplombant la mer et la Suède en face. Il fait bon errer dans son parc, le long des mobiles et sculptures de Calder, où dans ses grandes salles aux baies vitrées ouvertes sur d’autres oeuvres du parc. L’art moderne plait ou déplaît, mais en tout cas il laisse matière à discussion, et ce musée ne fait pas exception dans son choix d’exposition.

Copenhague, une capitale haute en couleur

Passer par Copenhague un dimanche en van, c’est une chance. C’est le jour du parking gratuit ! Nota Bene : Pensez à vous familiariser avec le code de la route danois, et à bien laisser 10m lorsque vous vous garez avant une intersection, sinon l’amende ne vous ratera pas. Un stop s’impose alors pour aller à Nyhavn, envahi de touristes. Nous aurons la chance également de passer lors du festival de Jazz de Copenhague, et de profiter des concerts en plein air dans le parc de la ville.

Longer la côte ouest Suédoise où forêt et bord de mer se côtoient
Passer un ouvrage architectural hors norme et traverser les forêts de Scanie

Après avoir franchi le pont de l’Øresund, vous êtes catapultés en Suède. Un simple panneau vous avertit sur la voie rapide de la dernière sortie pour le Danemark, après il est trop tard, vous serez embarqués sur les 16km de pont vers la Suède après être passé par près de 4km de tunnel débouchant sur une île artificiel. Un péage côté suédois vous allégera d’une soixantaine d’euros sur la route. Il est temps de traverser les forêts de Scanie.

Le Bohuslän, l’authenticité suédoise en bord de mer

Les villages de pêcheurs se multiplient dans cette région qui borde la frontière norvégienne au Sud-Ouest du pays. Déjà le soleil se couche plus tard, nous avons atteint de nouvelles latitudes, mais nous ne nous doutons pas encore que nous ne verrons plus de nuit noire pendant plusieurs semaines.

Venir en été le long de la côte, c’est aussi venir dans l’une des premières destinations touristiques du pays. Le monde sur le ponton en bois de Smögen nous le confirmera. Nous voilà au cœur d’une Suède pittoresque, aux chalets rouges et colorés sur les rochers plats, mais également dans la Suède éminemment visitée.

Fjällbacka ne fera pas exception. Dans ce port de pêche, devenu station balnéaire très prisée, il faut prendre de la hauteur dans le Kungsklyftan, passé sous les rochers et monter sur le plateau pour admirer la vue sur l’archipel et redescendre par le sentier dans la forêt. Un dernier regard sur l’archipel et demain, nous dormirons en Norvège.

Driving North

Going to Norway is already a real journey in itself. And if all roads lead to Rome, it turns out that many roads lead to Viking lands. You can either cross Denmark, and reach for Sweden, or take a ferry crossing the North Sea from the highest point of Denmark. But why choose? One way we’ll cross Denmark, and on the way back we’ll take the ferry. Time to have a look at the steps of our journey through Denmark and Sweden.

Going beyond Denmark

We crossed Denmark quite fast as it is a small country divided in so many islands, all linked with bridges. This did not prevent us from enjoying a few things on the road.

Nightspot by the beach in Nyborg, before the Grand Belt bridge

After we crossed the frontier between Germany and Denmark, we spent the end of the afternoon by the seashore, right before the Grand Belt bridge, that makes the link with the island on which stands Copenhagen. Lost in nature, with a view on the bridge and off-shore wind turbines well-known around here – we have certainly reached Denmark.

The Louisiana Museum of Modern Art

Driving north 30 minutes from Copenhagen, the Louisiana Museum of Modern Art blends easily into the park surrounding it. The museum, through bay windows, makes your feel all along your visit as if you were in the park, that opens up on the sea and Sweden right across. Also under a sunny day, it feels really good to wander around the park, alongside pieces of art and sculptures from Calder. Modern art may be appreciated or not, but at least, it does spark off conversations and talks around its subjects, and with its choices of exhibitions, this museum does contribute to it.

Copenhagen, a colourful capital city

To spend a Sunday in Copenhagen was the best coincidence, as it happens to be the free parking day. Still keep in mind the local traffic laws, and leave 10 meters before any intersection, if not the fine will be here on your windshield to remind you that traffic laws may change when crossing borders. Anyway, it was a great opportunity to stop by Nyhavn canal, invaded by tourists but also spend time in the parks around the city for the jazz festival and its outdoor gigs.  

Along Sweden’s west coast, where forest and seaside mingle
Crossing an extraordinary bridge and going through the Forest of Scania region

After we crossed the Øresund Bridge, you’re suddenly in Sweden. One last roadsign warns you before crossing that this would be the last exit for Denmark, then you’ll be on board to Sweden on the 16km that constitutes the bridge after the 4km tunnel that lead you to an artificial island in the middle of the sea. A toll road on the Swedish side will relieve you of sixty euros approximately. And here you are, in Sweden, in the Scania region.

The Bohuslän, Swedish authenticity by the seashore

The fishermen’s villages are all along the coast in this region, right before the Norwegian frontier. Already, the sunsets are late as we have reached new latitudes, but we don’t know yet that we will no longer have any dark nights for the next few weeks.

 

Coming on this coast in summer also means coming to one of the most popular touristic destination of the country. And all the people wandering on the Smögen wooden pier are proof of that. Here we are, in the middle of the authentic Sweden with its red wooden houses and flat rocks, but also one the most visited part of the country.

 

Fjällbacka makes no exception. In this little harbour, now turned into a well-known seaside destination, it is better to reach the heights of the village in Kungsklyftan, away from the horde of tourist, with all the rocky islands on the horizon. A last look to these wonders under the sun, tomorrow we’ll be sleeping in Norway

1 Comment
  • Raphael Portilo

    20 août 2018 at 23 h 08 min

    Toujours le même talent pour écrire…. bravo encore pour blog qui nous permet à tous de voyager!
    Très belles photos également avec un superbe effet quand elles bougent légèrement (je sais cela peut paraître has been mais je trouve ca cool…).

    Et à bientôt dans le Grand Sud j’espère lors de votre prochain passage à Lille?

    A+
    Raphael

Post a Comment