The Creative Van en Irlande du Nord - The Creative Van
Prendre la route ne s’improvise pas. On pourrait croire qu’il n’y a qu’à mettre la valise dans le coffre, penser à la bouteille d’eau à côté du siège conducteur, resserrer les sangles sur le toit, claquer la porte, fermer la maison, et rouler après avoir vérifié que le portail s’était bien fermé.
creative, van, vanlife, creativevan, trip, travel, portfolio, freelance, life, design, blog, graphic, motion, 3D, fourgon, aménagé, voyage, travel, #vanlife, création, studio, graphiste, thecreativevan, clara, flo, florian, identité, visuelle, logotype, agence, communication, studio
22311
post-template-default,single,single-post,postid-22311,single-format-standard,qode-social-login-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.4,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.4,vc_responsive

The Creative Van en Irlande du Nord

Nos articles sont écrits en français et en anglais. La version anglaise est en bas de page.

Our posts are both written in french and english. English version is below this article.

On ne traverse même pas une frontière – un simple panneau sur le bord de la route indique que l’on passe en Irlande du Nord. Pourtant en 2 mètres, vous avez changé :

  • de pays – désormais au Royaume-Uni ;
  • de monnaie – la livre sterling ;
  • d’unité de mesures – les miles prennent le pas sur les kilomètres.

Le long de la Causeway Coastal Road

La grande plage de sable blanc de Portrush nous a fait envie dès que nous sommes arrivés sous un soleil radieux en Irlande du Nord. Mais en ce jour férié, il semblerait qu’elle ait fait envie aux amateurs de surf et à tous les Irlandais du Nord de la région. Nous nous arrêterons finalement à Port Ballintrae, une jolie station balnéaire où tout a un air de vacances et est à taille humaine. Les enfants sautent dans l’eau depuis le ponton de la marina, les personnes âgées ont sorti leurs chaises sur les terrasses face à la mer, les familles se sont réunies pour un pic-nic sur la plage – un paysage de carte postale.

{Game of Thrones fan alert} Entre les deux plages, se cachent les ruines du château de Dunluce – qui n’est autre que le château des Greyjoy. Si vous ne voulez pas payer la visite, vous pouvez toujours l’admirer surplombant la mer depuis ses remparts.

{Game of Thrones fan alert} En quittant la région et en roulant vers Belfast, un arrêt par The Dark Hedges se profilait, lieu de tournage du passage vers le Nord lorsque l’on traverse Westeros. Nous l’aurons observé sous la brume et un brin de pluie – parfaite météo pour recréer l’ambiance et l’atmosphère sombre et oppressante de la forêt de Games of Thrones.

Giant’s Causeway walk – du château de Dunseverick à la chaussée

Des ruines du château au lieu emblématique inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, il n’y a que 7,7km pour être précis alors nous nous lançons le long des falaises pour 15km de marche. Les paysages sont incroyables, la côte est déchiquetée par endroit, les prairies d’un vert irlandais qui nous ravit depuis bientôt 3 semaines.

Les formations géologiques du Giant’s Causeway sont impressionnantes : des colonnes de pierres de différentes hauteurs et à la forme d’alvéoles. L’Irlande est décidément une destination qui nous montre le travail des éléments.  La légende veut qu’un géant irlandais se soit battu avec un géant écossais, la chaussée ayant servi de pont pour rallier les deux côtes. L’île de Staffa en Ecosse possède en effet les mêmes formations. Une observation qui ne durera que le temps d’une accalmie entre deux bus de touristes se déversant sur la Chaussée. Nous ne pourrons que trop conseiller de venir à pied : le site prendra un charme certain et apparaîtra comme une récompense à la clé des quelques heures de marche.

La Vieille Distillerie de Bushmills – peu d’ingrédients, du savoir-faire et des dizaines de saveurs

Amateur de whiskey, vous ne pouvez pas ne pas vous y arrêter. Curieux, vous ne pourrez pas résister à l’envie de comprendre d’où vient cette odeur de malt qui flotte dans l’air. A la recherche d’un bon plan, on ne dit pas que c’est « cheap » mais considérez que les 8 pounds de l’entrée sont investis dans les 2 verres que vous dégusterez au bar en sortant.

 

Quelques ingrédients principaux composent le whiskey – du malt, de l’eau, de la levure – et passent par différents phases – séchage, le brassage, la fermentation, la distillation, le vieillissement. Sur cette dernière étape, les différents tonneaux utilisés, ainsi que les temps passés dans ces derniers par le fameux alcool, joueront sur les saveurs (fût de rhum, fût de porto ou madère entre autres).

 

Et la « part des anges » ? Mais si, vous en avez forcément entendu parler. On dit que les anges viennent se servir dans les tonneaux pour se récompenser de l’œuvre du temps sur la boisson. C’est bien plus joli de leur attribuer la disparition de liquide dans les tonneaux, que de l’expliquer physiquement et simplement par l’évaporation, n’est-ce pas ?

 

8 millions de bouteilles sortent de l’usine par année. Rien que ça. Nous apprendrons également que la méthode de séchage et la triple distillation rendent le whiskey irlandais unique, là où l’écossais s’arrête notamment à 2 distillation.

Pour savourer les deux verres de whiskey de dégustation, plutôt copieusement servis, nous vous conseillons largement d’aller faire la visite dans l’après-midi. Le whiskey au matin après le bol de céréales et le café, ça doit être original. Vous pourrez savourer à la fois le Red Bush, un blend de leur composition. N’hésitez pas derrière à goûter le 12 ans d’âge, un pur malt ce coup-ci, vous comprendrez mieux la différence pur-malt / blend et surtout vous aurez goûté à celui qui ne se vend qu’à la Distillerie.

VISITING NORTHERN IRELAND

There is no physical border – only a roadsign on the side of the road telling you that you’ve now arrived in Northern Ireland. Only two meters to cross but many things, you’ve stepped from one country to another, you now have to pay in another currency and you now drive in miles per hour.

Along the Causeway Coastal Road

The long white sand beach of Portrush looked great from the road when we arrived under the sun in Northern Ireland. Still, on this bank holiday, it looked like all surf lovers and Irish people thought about meeting there. We will then make a stop in Port Ballintrae, a nice beachfront village with a smell of holidays in the air. Children playing on the harbour, jumping in the sea, elderly people sitting on a bench facing the horizon, families gathered on the beach to share a meal – a true holiday photography.

Game of Thrones fan alert
Between the two beaches, you will find the ruins of the Dunluce Castle, known for making a movie-making spot for Game of Thrones, standing as the Greyjoy castle.

Driving south towards Belfast, we made a stop by The Dark Hedges, where they shot the scenes on the way up North in Westeros. We arrived

Giant’s Causeway Walk – from Dunseverick Castle to the Causeway

From the ruins of the Castle to the well-known Causeway, registered as a World Heritage site, there is 7,7 km to walk. Landscape will surprise you at every step you take: steep cliffs and green lands that make Ireland what it is.

 

The Giant’s causeway and its columns from different eights all with the same form of hexagons reminds us that Ireland is definitely a place where the elements have made wonders in nature. The legend says that a Irish giant fought with a Scottish Giant and the causeway was meant as a bridge for them. The Staffa Island in Scotland indeed has the same geological formations. Still, this contemplation of the site will only last a few seconds before new buses filled with tourists arrived in front of the Causeway. That’s why, if you’re in conditions to walk 15km, you should walk to the Causeway, it will be a great reward to see this.

The Old Bushmills Distillery – few ingredients, a great amount of know-how and tons of flavours

Being in the region of Bushmills, if you are a whiskey lover, you cannot miss this. If you are curious, you will not miss this for you will have to understand where this smell of malt comes from. If you are looking for good deals, then let’s not say it is cheap, but worth it considering the 8 pounds entry fees are also paying you 2 glasses of whiskey on your way-out.

 

A few ingredients are required to make Whiskey – malt, water and yeast – going through different phases – drying, brewing, fermentation, distillation and ageing. On this last stage, the various wood composing the barrels as well as the number of year the precious spirit spent used explain the various flavours a whiskey may have.

 

And the « angel’s share »? You must have heard of it. They say that the angels get themselves a drink directly from the barrels to reward them for the action of time on the spirit. It is nicer to explain the disappearance of some liquid through this myth rather than simply referring to physics and evaporation, right?

 

8 million bottles produced in this factory each year. No less than that. Also, what makes an Irish whiskey special is the third distillation, in comparison with the Scottish Whiskey that only goes through 2 distillations.

 

To enjoy the tasting of the two glasses of whiskey offered with the tour, you might prefer to book a slot for the afternoon. We have not tried it but whiskey after coffee and cereals does not seem like a good mix. You will enjoy tasting different whiskeys such as the Red bush, a blend produced by Bushmills. Also, when offered the choice, don’t hesitate and go for the 12-years, a single-malt that will help you make a difference between a blend and a single-malt. Also, you would have tasted the only whiskey sold here in Bushmills, that you will find nowhere else (true, their marketing advice do work).

Tags:
No Comments

Post a Comment