The Creative Van chez les Slovènes - The Creative Van
Prendre la route ne s’improvise pas. On pourrait croire qu’il n’y a qu’à mettre la valise dans le coffre, penser à la bouteille d’eau à côté du siège conducteur, resserrer les sangles sur le toit, claquer la porte, fermer la maison, et rouler après avoir vérifié que le portail s’était bien fermé.
creative, van, vanlife, creativevan, trip, travel, portfolio, freelance, life, design, blog, graphic, motion, 3D, fourgon, aménagé, voyage, travel, #vanlife, création, studio, graphiste, thecreativevan, clara, flo, florian, identité, visuelle, logotype, agence, communication, studio
22751
post-template-default,single,single-post,postid-22751,single-format-standard,qode-social-login-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.4,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.4,vc_responsive

The Creative Van chez les Slovènes

Nos articles sont écrits en français et en anglais. La version anglaise est en bas de page.

Our posts are both written in french and english. English version is below this article.

En arrivant en Slovénie, on se sent tout de suite dans son élément. Parfois, ces choses ne s’expliquent pas. Surtout quand l’on vient de franchir les cols italiens par les petites routes dans les lacets étroits et au bord du vide. Mais les forêts, les cours d’eau et les montagnes font partie de ce qui nous aura le plus marqué de cette semaine à la rencontre des éléments d’un pays décidément très vert pour la couleur que l’on aura vu se transformer en ce début d’automne et pour une culture écologique qui imprègne les lieux où nous nous serons arrêtés.

De l’eau sous toutes formes
En cascade – la Slap Virje

Elles sont nombreuses par ici les cascades. Slap Beri, Slap Boka… Nous, c’est la Slap Virje que l’on a été voir et nous n’avons pas été déçus de ce vert, si prometteur pour une première visite en territoire slovène.

En rivière et force de la nature – dans les gorges de Tolmin

Le long du parc national du Triglav, on longe sans cesse la Soča, la rivière la plus verte. Il ne faut pas manquer d’aller admirer sa couleur depuis le pont Napoléon à Kobarid, là où semble se tenir un haut lieu de rendez-vous pour le kayak et où les gorges de la rivière sont les plus étroites.

Plus bas, la rivière rencontre la Tolminka, dans les gorges de Tolmin, point le plus bas d’entrée dans le parc du Triglav. Se balader dans la campagne slovène des berges de la Soča aux gorges sous le soleil et face aux forêts slovènes reste l’un de nos meilleurs moments au plus proche de la nature et de la campagne slovène.

En lac – Bohinj et Bled, les réservoirs slovènes

Incontournables, ces lacs ne sont situés qu’à 30 min l’un de l’autre, une fois que vous aurez franchi une route de montagne particulièrement escarpée au cœur des forêts.

 

Bohinj, c’est encore la nature à l’état pur, les eaux d’un vert translucide et sa petite église slave.

Le lac de Bled à la différence est un épicentre touristique. La meilleure vue avec l’île et le château se situe à l’opposé de la ville de Bled. Mais rien de tel que de retrouver le calme des forêts et bords de rivière pour un bivouac.

Sous la pluie dans les rues de Ljublana

On continue avec l’eau, mais ce coup-ci au-dessus de nos têtes et dans les nuages gris et lourds. Le rose et les murs colorés de la capitale nous font oublier la grisaille d’un dimanche pluvieux, le long des terrasses vivantes sur les berges de la Ljubljanica. La capitale, ayant reçu le prix de capitale verte de l’Europe en 2016, donne envie d’être connue sous le soleil et la chaleur des soirées d’été.

La Terre de Velika Planina

En voyageant, on rêve tous d’aller au bout du monde. Nous avons réalisé une part de ce rêve en découvrant Velika Planina. Se rendre sur ce plateau slovène demande un peu de routes de montagne, puis un peu de marche pour tout d’un coup voir ses petites maisons de bois parsemer la colline. Y manger dans un refuge, des plats aux saveurs locales en contemplant l’immensité des forêts sous le plateau, finit de vous déconnecter du reste du monde, avant d’entamer la descente du plateau aux dernières lueurs du jour.

Les routes au cœur des forêts slovènes

En somme, l’essentiel d’un roadtrip sur un territoire recouvert à 60% de forêts. Rien à ajouter.

VISITING SLOVENIAN LANDS

When you arrive in Slovenia, you feel you belong here. Sometimes, this feeling has no particular explanation. Especially when you just went through winding roads high up in Italian mountains on the edge of cliffs. But forests, rivers and mountains are all elements that truly stay in our minds when we think back on our week in Slovenia, in a really green country, for all the changing colors of this beginning of autumn, but also for its advanced awareness on ecological matters and tourism.

Water in all forms
Waterfalls – the Slap Virje

There are numerous waterfalls in Slovenia – Slap Beri, Slap Boka… and we chose to go for the Slap Virje. We were not disappointed by its deep green colours for our first visit on Slovenian lands.

Rivers and forces of nature – in the gorges of Tolmin

Along the Triglav National Park, you find the Soča, the green river of Slovenia. You should not miss looking it from above from the Napoleon’s bridge near Kobarid, where all kayaks seem to meet and where the gorges are the narrowest.

A few kilometers further, the river meets the Tolminka, in the gorges of Tolmin, the lowest point to get in the Triglav National Park. Wandering in the Slovenian countryside under the sun, facing the forests remains one of the best moments of the trip there, closest to nature as we have ever been.

Lakes – Bohinj and Bled

They are unavoidable when you go through Slovenia on a roadtrip, located at about 30 minutes from one another, right behind the mountains of the Triglav National Park.

 

Bohinj is the wild one, whose shores are still untouched, letting its green translucent waters shine under the sun.

On the contrary, the lake Bled is a touristic attraction. The best view on the lake can be contemplated from the opposite of the city. But nothing compares to the serenity of a night spent by a river in a forest, away from these busy shores.

Under the rain in Ljubljana

Let’s continue with water in Slovenia, but this time above our heads in the clouds. We walked the street of the capital city under the rain, but the colourful buildings and lively spots by the river Ljubljanica helped us forget the bad weather. The 2016 green capital of Europe must be an even better place to visit under the sun.

The earth of Velika Planina

When you travel, you wish you could go to the world’s end. Somehow, we did found a place to experience this feeling. Velika Planina in Slovenia.

Going up there requires you to drive up a little mountain road, then go a for a walk to find out the small wooden houses up the hill. Lunch in a refuge of local dishes while contemplating the immensity of the forests under the plateau ends up disconnecting you from everything else, before starting the descent of the plateau at the last lights of the day.

Roads in Slovenian forests

All in all, the essence of our trip on this territory composed for 60% of forests. Nothing further than to witness them at different times of the day.

Tags:
No Comments

Post a Comment