The Creative Van chez les Ecossais - The Creative Van
Prendre la route ne s’improvise pas. On pourrait croire qu’il n’y a qu’à mettre la valise dans le coffre, penser à la bouteille d’eau à côté du siège conducteur, resserrer les sangles sur le toit, claquer la porte, fermer la maison, et rouler après avoir vérifié que le portail s’était bien fermé.
creative, van, vanlife, creativevan, trip, travel, portfolio, freelance, life, design, blog, graphic, motion, 3D, fourgon, aménagé, voyage, travel, #vanlife, création, studio, graphiste, thecreativevan, clara, flo, florian, identité, visuelle, logotype, agence, communication, studio
22352
post-template-default,single,single-post,postid-22352,single-format-standard,qode-social-login-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.4,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.4,vc_responsive

The Creative Van chez les Ecossais

Nos articles sont écrits en français et en anglais. La version anglaise est en bas de page.

Our posts are both written in french and english. English version is below this article.

Perchée en haut des îles britanniques, percée de Loch en toutes parts, et à la côte effilochée comme la laine d’un mouton mal tondu, l’Ecosse est dotée d’une personnalité complexe – un pays que seuls plusieurs qualificatifs sauraient décrire. Chacun des lieux que nous avons visités semble incarner une de ces facettes. Reconstitution en quelques étapes de roadtrip de ce que nous a renvoyé comme image cette terre énigmatique. Un lieu – un adjectif, c’est comme ça que nous décrirons l’Ecosse, non pas pour simplifier mais pour signifier la diversité des atmosphères dont on s’imprègne en traversant ses multiples paysages. Festive, mystérieuse, magique, majestueuse, sauvage et libre. L’Ecosse est tout ça à la fois… et bien plus encore.

L’Ecosse est festive

Les Highland Games animent régulièrement les bourgades du Nord du pays. Fêtes populaires par excellence, ils sont un évènement à ne pas rater si vous êtes dans les parages. L’occasion de voir les clans arborer fièrement leurs tartans alors qu’ils jouent de la cornemuse et s’affrontent à des sports tous plus étranges les uns que les autres. Nous aurons eu l’occasion d’observer le lancer de tronc et le lancer en hauteur de botte de paille à la fourche. Les concours de danse auxquels participent les jeunes enfants semblent perpétrer la tradition au travers de costumes et de pas millimétrés dansés sur quelques notes de cornemuse.

L’Ecosse est mystérieuse

Les rives du Loch Lomond, au cœur du parc national du Loch Lomond and Trossachs, sont empreintes de mystères. Le calme après la tempête. Sous une pluie légère, après l’orage et un ciel encore menaçant, les ruelles du petit village de Luss sont paisibles. Aucun bruit alors que nous nous faufilons entre les allées de son petit cimetière. Les mystères continuent le long des sentiers, peu balisés. Nous chaussons nos chaussures pour emprunter une route qui semble faire le tour d’un Loch. Il suffira de quelques minutes pour comprendre que nous partons à l’assaut du Cobler. L’Ecosse sait vous faire des surprises quand vous ne vous y attendrez pas le moins du monde. Mention spéciale à la panne d’embrayage et de liquide de frein sur une passing place qui restera gravée dans nos mémoires.

L’Ecosse est sauvage et libre

Les îles incarnent parfaitement ce côté de l’Ecosse. Un je-ne-sais-quoi de « distant », de « détaché » de ce que l’on aurait l’habitude de voir. Paradoxalement, goûter à l’insularité c’est goûter à la liberté.

 

Mull nous a donné un bref aperçu de ce qu’une île peut receler comme mystères. Skye l’a magnifié dans un tout autre style.

Mull, c’est la nature à l’état pur. Celle qu’on ne croise plus très souvent, qui n’a pas de sentier tracé et regorge de contradictions. C’est l’île qui a réinventé le code de la route sur des single-track roads à double sens, avec des passing places pour qu’on ne comprenne plus qui a la priorité sur qui. Ce sont les plages de sable blanc et de rochers roses que vous dénicherez sur une île où pourtant vous sortez en écharpe en plein mois de Juin et troquez tout d’un coup le jean pour le short une fois que le soleil fait son apparition. C’est ce soleil joueur qui perce soudainement la brume pour n’éclairer que le Loch et laisser dans l’ombre les montagnes environnantes, leur donnant un air menaçant.

Skye, c’est un joyau façonné par les éléments.  Ce sont les traits de ses montagnes, comme dessinés lentement au fusain par le Temps et ses acolytes les Eléments de la Nature qui ont su accorder leurs violons pour composer. Probablement, les artistes qui ont signé les plus belles œuvres qu’il nous a été donné de voir sous ces latitudes.

C’est l’eau qui creuse la montagne et façonne les Fairy Pools à l’Ouest de l’île, où l’on s’imagine un jour de grand soleil lézarder sur les rochers, les pieds dans l’eau fraîche et bleue. Skye, ce n’est plus une claque, c’est la bourrasque de vent qui vous décoiffe, en haut du sentier du Old Man of Storr devant tant de beauté encore épargnée.

L’Ecosse est majestueuse

La route de l’A82 qui mène à Glencoe est imposante. Elle file droit, entre les montagnes, à côté desquelles vous vous sentez tout petits. Trop petits pour oser parler dans la voiture. Sur votre gauche, ne ratez pas le Glen Etive, la route se met à serpenter le long d’une rivière. La magie des lieux se suffit à elle-même, il n’y a qu’à rouler.

La région est digne des plus belles randonnées, même des plus ardues non balisées – l’occasion de s’en donner à cœur joie dans la marche à pied. Quelques kilomètres au Nord, trône le Ben Nevis à 1344m, le plus haut du Royaume-Uni. Si vous êtes parés pour 7h de randonnée, affrontez-le après vous êtes bien préparés mentalement et physiquement, et en ayant en tête les conditions climatiques du jour.

L’Ecosse est magique

Si vous avez raté le Poudlard Express au quai 9 ¾, ne vous inquiétez pas, filez à Glenfinnan et là, sur le viaduct à 15h précise, vous le verrez passer. Plusieurs minutes d’attente pour 1 minute d’un défilé lent, au bruit des roues actionnées par la vapeur. Un spectacle digne de film que les touristes viennent admirer perchés dans les collines aux alentours. Les nombreux châteaux sur la route ne manqueront pas de vous propulser également dans les meilleurs contes et récits de châteaux hantés. Sur la route de Skye, aux heures où la lumière baisse et apporte d’intéressants reflets à l’eau du Loch et aux couleurs des pierres, montez-en haut du belvédère de Dornie et la vue sur le Eilean Donan Castle est imprenable.

VISITING SCOTTISH LANDS

Located high in the North of the British Isles, counting numerous Lochs and with a shredded coast like a badly sheered sheep, Scotland is fitted with a complex personality – a country that only multiple terms could describe. Each place we’ve been to seems to embody these aspects. Throwback to few steps of our roadtrip which made us see a certain Scotland. A place – an adjective, that is how we will describe Scotland, not to make it simple, but to signify the diversity of atmospheres we have encountered through the country. Festive, mysterious, magical, majestic, wild and free. Scotland is all of it… and much more. 

Scotland is festive

The Highland Games take place regularly in the villages in the north of the country. Popular celebrations, they are an event not to miss if you are around. It is the perfect moment to watch the clans, wearing their tartans and kilts, while playing the bagpipes on the field, and playing the strangest sports you would see. We had the chance to watch them compete on Caber – a sport in which you aim at launching a trunk and make it do a half-turn, but also straw bales launching with a pitchfork. The dancing competition in which young girls take part are here to perpetrate traditions through traditional costumes and dance moves to the sound of bagpipes.  

Scotland is mysterious

The shores of Loch Lomond, at the heart of the Loch Lomond and Trossachs National Park are filled up with mysteries. Under a little mist after the storm and a cloudy sky, the little streets of Luss are peaceful. The calm after the storm. No noise at all while we are wandering around the alleys of the small cemetery. Mysteries keep appearing along the paths, with no waymark. With our shoelaces tied, we are following a path that goes around the loch. A few minutes later, it seems like we are going up the Cobler. Scotland is full of mysteries and knows how to surprise you. Special mention to the clutch breakdown and brake fluid leak we had on a passing place of a single-track road – engraved in our memories.

Scotland is wild and free

Islands are a perfect representation of a wild and free spot in the country. Something remote and far-away from what you are used to see. Paradoxically, going on an island make you even more free.

 

On Mull, we caught a glimpse of what an island can reveal. Skye magnified it in a complete new style.

 

Mull embodies nature in its pure form. The one that you no longer encounter, with no waymark paths and full of contradictions. The island that has invented new traffic regulations with single-track roads going both ways and passing places so that someone can let the other car coming take priority. The real question, is who really has priority? It is a mix of beaches of white sands and pink rocks hiding in each coves of the island, that you will still need to visit not forgetting to put a scarf on. It is the sun, hiding behind the clouds and suddenly shining over the landscapes. 

 

Skye is a jewel designed by nature. With mountains that were slowly designed by time and nature, that managed to work together on this piece of art. With water that slowly carved the stones into forming the Fairy pools on the western part of the Island. It is easy to picture yourself spending the day by the water under the sun. Skye, not only is it a shock, but it is blowing your mind in front of untouched nature, while you are hiking to see the view over the Old Man of Storr

Scotland is majestic

The road A82 that leads to Glencoe is impressive. It goes straight between high mountains, besides which you feel so small. Too small to even talk in the car. On your left while driving to Glencoe, don’t forget to take a turn into Glen Etive. The road meanders along a river and the place in itself is beautiful and does not need comment.

 

The region brings you the best hikes, probably also the hardest and no waymarks. A few kilometres north of Glencoe, in Fort Williams, stands the Ben Nevis – 1,344 meters high. If you are prepared for a 7-hour hike up to the summit, get ready physically and psychologically. Take care of the weather conditions as well.  

Scotland is magic

If you’ve missed the Hogwarts Express on the 9 ¾ platform in London, don’t worry. You can catch it in Glenfinnan, on the viaduct at 3 p.m. sharp. A few minutes to wait the slow arrival of the steam train, and hear the sound of its wheels. It is like in a movie. Also, the various castles in Scotland will take you in a world of haunted castles and fairy tales. The road to Skye, at sunset, will bring you the best pictures with low light and interesting water reflections of the Eilean Donan Castle, from the belvedere in Donnie.

Tags:
No Comments

Post a Comment