The Creative Van chez les Croates - The Creative Van
Prendre la route ne s’improvise pas. On pourrait croire qu’il n’y a qu’à mettre la valise dans le coffre, penser à la bouteille d’eau à côté du siège conducteur, resserrer les sangles sur le toit, claquer la porte, fermer la maison, et rouler après avoir vérifié que le portail s’était bien fermé.
creative, van, vanlife, creativevan, trip, travel, portfolio, freelance, life, design, blog, graphic, motion, 3D, fourgon, aménagé, voyage, travel, #vanlife, création, studio, graphiste, thecreativevan, clara, flo, florian, identité, visuelle, logotype, agence, communication, studio
22844
post-template-default,single,single-post,postid-22844,single-format-standard,qode-social-login-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.4,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.4,vc_responsive

The Creative Van chez les Croates

Nos articles sont écrits en français et en anglais. La version anglaise est en bas de page.

Our posts are both written in french and english. English version is below this article.

Quitter les forêts slovènes pour rejoindre les côtes arides croates, c’est un changement de décor intéressant en quelques heures de route. La mer que l’on n’avait plus vu depuis plusieurs semaines s’étend à nouveau sous nos yeux. En route pour les Balkans.

L’ile de Krk, vent et aridité

L’île est la première qui se présente depuis le Nord. Relié par un pont au continent, elle est une alliance originale de petits villages et de criques perdues au bout de chemins de terre – en soit un petit paradis hors saison. Amateurs des petits villages à taille humaine qui se visitent en une heure, il faut se balader à Krk, dont les remparts donnent directement sur l’eau, à Vrbnik, pour surplomber la mer et se perdre dans les méandres de petits passages, à Stara Baška pour se sentir seuls face à l’eau turquoise.

Le mieux quand on quitte l’île c’est de l’observer de loin en longeant la côte croate vers le Sud. On apprécie alors le décor lunaire des falaises arides tombant dans la mer au fur et à mesure que le vent et le soleil vous caressent le visage.

Les incontournables Lacs de Plitvice

Le parc national des lacs de Plitvice constitue un ensemble de lacs communiquant les uns avec les autres par des cascades. Pour s’y promener plusieurs parcours sont possibles. De la balade à pied sur les pontons en bois, à la randonnée plus sportive, en passant par une excursion en bateau sur le grand lac ou un circuit sur les hauteurs des lacs en train, tous les moyens sont bons pour profiter de la magie du lieu. Toute une journée n’est pas de trop pour s’imprégner de l’atmosphère du lieu et de ses palettes de couleurs – des arbres aux feuilles vertes qui deviennent ocres, aux bleus turquoises qui tirent sur le vert puis sur un bleu profond quand le soleil passe derrière la falaise.

A la rencontre des ours de Kuterevo

Au cœur de la campagne Croate, un refuge a décidé de venir en aide aux ours orphelins ou blessés par les chasseurs. Accueillis et soignés dans le centre, les huit pensionnaires actuels ne peuvent être relâchés, trop acclimatés à l’homme, et vivent ensemble dans de larges enclos se rapprochant au plus près de leur milieu naturel. Se rendre au refuge et approcher de près ces animaux si sauvages sensibilise grandement à leur protection.

Petites villes accrochées à la côte Dalmate

Toujours entre les montagnes et la mer, on passe par le canyon de Zrmanja, on longe la mer intérieure de Novigrad puis on voit dans la brume de chaleur, comme un mirage – Paklenica, un parc national qui ravira les passionnés d’escalade. De là, on ne fera que longer la côte. Nous passons les grandes villes de Zadar et de Split, mais les petites villes en pierre constitueront des haltes plus pittoresques.

Sibenik, l’ancienne
Primosten, l’isolée
Trogir, la médiévale
Dubrovnik, la royale 

Du haut de la route panoramique, Dubrovnik, Raguse de son ancien nom ou Port-réal pour les connaisseurs de Games of Thrones, semble construite sur la mer, protégée par les remparts qui font le tour du port. On entre dans Dubrovnik par la grande porte pour pénétrer dans la Stradun et de part et d’autre se donner l’occasion de s’engouffrer dans un dédale de petites ruelles menant aux remparts de la ville.

 

Dubrovnik a longtemps été convoitée par la République de Venise. C’est d’ailleurs pour en assurer la protection que le territoire croate est désormais coupé en deux au niveau de Neum, un accès à la mer ayant été cédé à l’Empire Ottoman à la fin du XVIIe siècle, aujourd’hui appartenant à la Bosnie-Herzégovine.

Balade en Istrie

L’Istrie, c’est cette péninsule au Nord de la Croatie, douce rencontre entre la mer et forêts à la frontière slovène. C’est à la fois la possibilité de se balader dans de charmants villages de montagnes, comme Hum, la plus petite ville du monde avec ses 17 habitants, et celle d’observer le coucher de soleil sur Rovinj, une ville perchée sur sa presque-île avec un campanile dont Venise pourrait presque être jalouse. C’est aussi ce camp scout laissé à l’abandon, intriguant support de street art face à la mer.

VISITING CROATIAN LANDS

When leaving the Slovenian forests to reach the sea, you find yourself in another climate more, way dryer. Only a few hours drive to change the scenery. We had not seen the sea for a while now. Let’s enjoy the Adriatic coast for a few weeks!

Krk Island, wind and dryness

Krk Island is the first one you’ll encounter from the North. A bridge makes the connection with the continent. The island represents a great mix of small villages and lost beaches – quite a little paradise if you come here out of the summer season. You can enjoy few villages, easy to visit in a hour-walk – Krk, and its walls falling directly into the sea, Vrbnik, over the cliffs directly above the sea and its really small streets, or Stara Baška, to feel all by yourself in front of turquoise water.

The best way to still enjoy the island once you’ve left it is to drive south along the coast to enjoy the view over the lunar landscape and the dry cliffs over the sea.

The unavoidable Plitvice lakes

The Plitvice National Park represents several lakes communicating through waterfalls. You have several option to walk around the park. You can choose to wander along the floating bridges, to hike around the mountains, to relax on a small boat cruise over the lakes or even to admire the view from the panoramic train. A whole day dedicated to the visit is surely not too much to appreciate the whole atmosphere and the changing colors – from the golden leaves to the turquoise waters turning into deep blue once the sun sets.

Meeting the bears of Kuterevo sanctuary

In the Croatian countryside, a sanctuary has decided to help the orphans bears. They are being taken care at the center and cannot be sent back into the wild for they are too used to human presence. They live in big enclosure close to their natural environment. When you visit the sanctuary and you are close to these bears you are greatly aware of the consequences for their protection.

Small little towns of the Dalmatian coast

Always driving between the mountains and the sea, we went through the canyon of Zrmanja, we drive along the interior sea of Novigrad, and then, into the heat haze we see the mountains of Paklenica. From there, we follow the coast driving south. We will pass by Zadar and Split, but the small stones villages are the great size for a walk. 

Sibenik, the ancient town
Primosten, the isolated village
Trogir, the medieval city
Dubrovnik, the royal town

From the panoramic road, Dubrovnik, or Raguse from its ancient name and or Port-réal for the Games of Thrones fan, looks like it is built over water, protected by the walls around the harbour. We enter Dubrovnik from the front gate, to enter the Stradun and get lost in the streets leading to the city walls.

Dubrovnik has long been sought after by the Republic of Venice. It is for its protection that part of the Croatian territory has been given to the Ottoman Empire at the end of the 17th century. 

A visit in Istria

Istria is the peninsula in the North of Croatia, place where the sea meets the forests from the Slovenian borders. It is both a region with the opportunity to enjoy walks in the villages in the countryside, like Hum, the smallest town with 17 inhabitants, or where to enjoy watching the sunset over the city of Rovinj. It is also a place with mysteries such as this scout camp left behind, an intriguing spot of street art facing the sea.

Tags:
No Comments

Post a Comment